Avis à venir

mardi 17 juillet 2012

Vampires à New York




Fiche Technique


Vampires à New York



Auteur  : Kerrelyn Sparks

455 pages
Parution : 2010
19,77€


Éditions ADA





Darcy Newhart pensait qu'elle avait eu un éclair de génie — la première émission de téléréalité où des mortels auraient à rivaliser avec des vampires pour le titre de L'homme le plus séduisant sur Terre.
En tant que réalisatrice de l'émission, la carrière de Darcy allait de nouveau être sur la voie du succès, et elle pourrait enfin avoir une vie en dehors du harem de vampires dont elle faisait partie. Oui, elle était encore techniquement morte, mais deux réussites sur trois possibilités, c'était tout de même acceptable. Elle n'avait plus maintenant qu'à s'assurer qu'un mortel ne remporte pas la palme.
 Si seulement elle n'était pas aussi distraite par un concurrent très séduisant et vivant nommé Adam…


 Darcy ignorait cependant ce qui était encore pire que cela. Adam était en fait, Austin Erickson, un tueur de vampires, et il avait la réalisatrice de l’émission (et ses cheveux blonds et ses jambes interminables) à l’oeil. Le seul problème, c’est qu’il n’avait jamais autant désiré une femme, qu’elle soit vivante ou morte. S’il parvenait à gagner son coeur, allait-il perdre son âme? Et si cela signifiait qu’il allait avoir droit à une vie éternelle d’amour enflammé avec Darcy, était-ce aussi grave que cela après tout?


Sources : Éditions ADA

♦♦♦♦♦♦



Vampires à New York fait suite à Bons Baisers du Vampire.


J’ai autant savouré celui-ci que le précédant. Il y a de l’humour, de la romance et une situation tellement improbable du point de vue vampire que j’ai énormément ris.
 
J’adore les expressions québécoise même si certaines m’ont parfois déconcerté et dérouté avant que j’en comprenne le sens. Un petit extrait de mes préférées : « Ses amis quittèrent la pièce en se traînant lentement les pieds avant de fermer la porte. »

Darcy est une vampire depuis quatre ans mais cela lui pèse. Etant une femme moderne, devoir vivre enfermée parmi un harem lui reste en travers de la gorge. Adam l’attire mais étant humain, elle sait qu’une relation est impossible.

Austin est un tueur de vampire qui tue sans discernement. Quand les vampires préparent une émission de téléréalité avec des candidats humains, c’est l’occasion de s’infiltrer sous le nom d’Adam pour glaner des informations. Ses certitudes  que tout est bon ou mauvais, noir ou blanc vont être petit à petit ébranlées et le faire douter.

Un excellent tome qui est également un coup de cœur et qui me donne envie de lire rapidement le troisième tome.


Ma note : 10/10



*******

Ce livre fait parti du


mais aussi du


et du


ainsi que des






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire