Avis à venir

dimanche 13 avril 2014

Chimères, Gangsters et Informatique

Fiche Technique

Chimères, Gangsters et Informatique


Auteur : Amélie Voyard-Venant

Nombre de pages : 64

Parution : janvier 2014

Collection : /

Prix : Ebook : 1,99$ ou 0,99€

Éditions : Laska


Résumé
Malfaiteur comme dans les films, Oliver mène la vie de ses rêves. Sa nouvelle mission : découvrir le lieu où la police conserve les répliques d’anciennes statues chinoises qui viennent d’être interceptées. La routine, si ce n’est qu’on lui a collé un partenaire, Thomas, et que celui-ci semble en tous points parfait.

Pour Oliver, c’est le coup de foudre. Mais après la façon dont a tourné sa dernière relation, peut-il se permettre de croire à une fin heureuse ? De plus, mêler vie privée et vie professionnelle est rarement une bonne idée. Catastrophe dans 5, 4, 3…

Mon avis

Addict comme je le suis à la romance M/M, je ne pouvais pas passer à côté de cette nouvelle sans avoir envie de la lire. D’autant plus que le résumé était très tentateur.

L’auteure m’était inconnue jusqu’ici. Cela prouve que le monde des auteur(e)s est vaste et quasiment infini. Son style est agréable à lire, compréhensible et se lit rapidement.

L’histoire est intéressante car ce n’est pas tous les jours que l’on rencontre des romances qui se déroulent dans le milieu de la criminalité. Ici, c’est plus des informateurs qui passent ensuite le relais à des voleurs. Leur but est d'obtenir un maximum de renseignements sur un objet qui sera dérobé par la suite par une autre équipe. Je me demande si l’auteure a fait des recherches sur ce milieu car j’ai trouvé que c’était très réaliste.

Les personnages sont de vrais gangsters et on ne voit pas de policier pour une fois. Ne cherchez donc pas de flic infiltré car vous seriez déçu. Ce ne sont pas non plus de vilains méchants comme les mafieux des films mais des personnes qui sont douées dans un domaine et l'exploite pour gagner leur vie.

L’histoire personnelle d’Oliver, un des deux personnages principaux, est amenée sur le tapis à cause de leurs concurrents. On en apprend donc beaucoup sur lui mais aussi sur son comparse, Thomas. Mon seul regret c’est que l’attraction entre les deux reste très soft. Cela m’a fait penser aux vieux Harlequin de ma mère qui date des années 70. Certains livres pour jeunes adultes sont bien plus crus.

J’ai aimé cette histoire mais ce n’est pas un coup de cœur car il me manquait un petit quelque-chose en plus, du genre croustillant. J’ai énormément apprécié qu’il y ait des chats chez les personnages car je suis complètement gaga des chats. Un homme qui a un chat ne peut pas être mauvais. CQFD, enfin pour moi.
Ma Note : 9/10

N.B. Cette chronique est également disponible sur le forum Un Monde Imaginaire et son blog.

*****

Je remercie les Editions Laska et Sandra du forum Un Monde Imaginaire pour m'avoir permise de lire cette nouvelle.


♦♦♦♦♦



Ce livre fait parti des challenges suivants



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire