Avis à venir

lundi 27 juin 2011

Beau, Ténébreux et Vorace


Fiche Technique

Les Vampires Argeneau
Tome 4 : Beau, Ténébreux et Vorace


Auteur : Lynsay Sands

Nombre de pages : 384

Parution : mai 2011

Collection : Bit-Lit

Prix : 7,10€

Éditions : Milady



Résumé
En arrivant à New York pour aider sa cousine à organiser son mariage, Terri ne pensait pas trouver l’amour. Car, de prime abord, les Argeneau sont plutôt étranges.

Il y a Lucern, l’auteur de romances vampiriques à succès, on ne peut plus lunatique. Puis Vincent, le comédien, que Terri découvre pendu au cou d’une gouvernante… en train de se nourrir. Enfin, il y a Bastien, le plus grand, le plus ténébreux et le plus assoiffé.
Il suffit à Terri de croiser son regard pour lui offrir son innocence sur un plateau d’argent.

Mon avis
L'impatience que j'éprouvais à l'idée de découvrir Bastien m'a empêcher de tenir plus d'un jour après son achat avant de sauter dessus et de le dévorer pratiquement en une seule traite.


Pour une fois, personne ne s'attaque personnellement à un Argeneau mais ce n'est pas pour autant que le quotidien de Bastien n'est pas complètement chamboulé de un par la venue de Terri la cousine de Kate, de deux par la présence de Vincent, de trois par un garçon d'honneur qui ne subit que malchance après malchance, puis de quatre par les catastrophes survenant avant le mariage de Lucern avec Kate qui ne sont pas là pour s'en occuper.

Je trouve que chaque tome est meilleur que le précédent. Il y a toujours beaucoup d'humour et çà c'est quelque chose qui me plait.

Pas de Marguerite Argeneau qui met son nez partout tout le temps et pour une fois c'est bien. Je me suis dit "ouf".

A la fin de ce tome, j'ai envie de crier que moi aussi je veux un Argeneau. Bastien est le plus sexy selon mon point de vue mais je louche sur Lucian depuis le tome 1.

Le prochain tome sera consacré à Vincent comme nous le montre l'extrait en fin du livre. Je le note déjà sur me liste de livres à acheter.
Ma Note : 10/10


♦♦♦♦♦

Ce livre fait parti des challenges suivants

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire