Avis à venir

vendredi 13 janvier 2012

Liberté surveillée



Liberté surveillée


Auteur : Oisin McGann

336 pages
Paru en Juin 2009

Collection Mango
Fleurus Editions



Résumé :

XXIIIe siècle, la Terre est recouverte par les glaces. Quelque part dans le Pacifique Sud, un vaste dôme abrite la ville de Ash-Harbour. La Machine, gigantesque construction de fer et d'acier, y fournit aux hommes la chaleur vitale. A 16 ans, Sal a toujours entendu dire que les Horlogers, impitoyables gardiens de la Machine, n'existaient pas. Jusqu'au jour où sa vie de lycéen tranquille bascule : son père, accusé de meurtre, disparaît. Traqué, l'adolescent part à sa recherche dans les dédales de la cité. Une quête qui le conduit aux portes de la Machine où il découvre enfin la vérité. Mais à quel prix ?


Source : Fleurus Editions

♦♦♦♦♦♦

Mon avis :


Découvert dans le rayon adolescent du bibliobus, le résumé m'a donné envie d'emprunter ce livre.

C'est de la dystopie et dire que je ne connaissais pas ce genre avant 2011 est vraiment une honte maintenant même si je ne raffole pas trop du genre.

Dernier lieu où des humains survivent, Ash-Harbour est la scène de plusieurs crimes qui sont passés sous silence par des hommes de l'ombre, les Horlogers qui sont un mythe pour les habitants.

Ceux qui connaissent la vérité sont soit morts, soit derrière la machination. C'est assez flippant comme histoire si on y regarde de plus près car cela pourrait vraiment arriver. Nous guette soit une période glaciaire, soit une période extrêmement caniculaire.J'espère ne jamais vivre cela et que nos descendants s'en sortiront.

J'ai eu du mal à accrocher à l'histoire au début mais je me suis petit à petit laissé convaincre par Sal dans sa quête de la vérité et j'ai donc lu l'histoire dans son intégralité pour connaitre la fin qui reste ouverte quand à l'avenir de la cité. C'est en  suivant Sal que l'on découvre les rouages de cette société qui ne survit que grâce à la Machine.

Ce n'est évidement pas un coup de cœur et ce n'est pas une histoire qui me marquera longtemps. Le ton de l'histoire était un peu faible mais elle a le mérite de faire passer le temps.



Ma note : 6/10



*******

Ce livre fait parti du 

15/20


et du


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire