Avis à venir

jeudi 16 août 2012

Le Prince de l'ombre




Fiche Technique


Le royaume des Carpates
Tome 1 : Le prince de l'ombre



Auteur  : Christine Feehan

412 pages
Parution : 2010
7,40€

Collection Crépuscule
Éditions J'ai Lu



Depuis des siècles, les Seigneurs des Carpates vivent en harmonie. Or, leur race est condamnée à disparaître. Leurs femmes n'enfantent plus de filles et des tueurs de vampires les prennent pour cibles. Le prince Mikhail Dubrinsky est fou de douleur lorsqu'il apprend que sa jeune soeur a été assassinée. Prêt à commettre l'irréparable, il est sauvé du désespoir par une jeune humaine, Raven, dont la voix réveille miraculeusement son désir de vivre. Mikhail l'identifie aussitôt comme son alter ego, tout en sachant que son amour la met en danger de mort...

Sources : The guilty pleasure of book

♦♦♦♦♦♦


Je connaissais déjà l'auteure grâce à sa série Ghost Walkers alors je me suis laissée tenter par ce premier tome des seigneurs des Carpates.

J'ai été très étonnée lors de ma découverte de l'univers. Au début, j'ai même lu à contre coeur car je trouve les hommes trop macho et aimant se servir de leur supériorité.

J'ai vraiment l'impression que Mikhail contraint plus Raven qu'autre chose. Il décide de tout sans lui demander son avis. Je me demande bien comment elle fait pour finir par l'aimer. C'est presque absurde. C'est relation vraiment spéciale dans un décor qui l'est tout autant sans nous donner le moindre indice temporel.

Le mythe du vampire est revisité. C'est appréciable et nous permet d'avoir un regard neuf sur les vampires sauf que j'ai eu l'impression qu'ils avaient trop de pouvoirs. A se demander si ils sont tellement sots qu'ils arrivent à être blessés !

Je lirai le tome suivant par simple curiosité pour voir si çà s'améliore ou pas. Le récit se laisse lire mais l'action s'enchaine trop vite et les scènes de sexe sont nombreuses et mal placées. A croire qu'elles servent à cacher le peu de locution des personnages.

J'aurai aimé que le passé de Mikhail et de Raven soit développé car finalement, on sait peu de choses sur eux. En somme, les personnages ne sont pas bien construits et manquent de profondeur.

Cette série était peut-être un précurseur du phénomène bit-lit car il a été publié en 1999 en version originale mais elle est un peu trop baclée. Dire qu'il y a déjà une vingtaine de tome aux États-Unis est un comble qui me sidère.


Ma note : 4/10



*******

Ce livre fait parti du


ainsi que du


et du


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire