Avis à venir

mardi 20 février 2018

Félidés


Fiche Technique

Félidés



Auteurs : Gabrielle Raphaëlle Wolf & Davy Artero

Nombre de pages : 36

Parution : mars 2016

Collection : /

Prix : 6€ - E-book : /

Éditions : Autoédité



Résumé
Jusqu'où êtes-vous prêt à aller par amour pour vos chats ?

Mon avis

Si ce titre a atterrit chez moi, c'est parce que l'auteure a su me convaincre malgré la couverture qui ne me tentait pas du tout.

Ce livre est en deux parties. On a la version vu par une personne puis celle de l'autre.

De ma lecture ressort une espèce de répulsion pour le genre humain plus grande que celle que j'avais déjà auparavant. Je ne suis pas sûre que cela soit un point positif.

On a d'un côté un genre de sacrifice par amour et de l'autre une noirceur qui se dissimule et m'a horrifié. Je regarde mes chats et je me dit que rester seule, c'est mieux.

Les deux parties du livre ont réussi à me couper l'appétit pendant plusieurs heures.

Les gens, garder un téléphone à chaque étage : c'est plus sûr et on ne sait jamais. Moi, cela fait depuis longtemps que c'est déjà fait.

Je ne peux pas noter ce livre. C'est impossible pour moi. C'est pour cela que je fuis le genre d'habitude. On ne m'y reprendra plus.
Pas de note


4 commentaires:

  1. Je conseille en général ce roman parce que la couverture n'est pas vraiment représentative du récit, du moins pas au sens propre... Ce que l'on a surtout voulu démontrer, c'est la réalité des sentiments éprouvés dans ces histoires. Moi qui suis littéralement amoureuse de mes chats, je serais prête à donner ma vie pour eux, comme tout le monde a pu le voir à travers mon livre "Je suis Timber" (ou mes tatouages lol, ou mes nombreuses photos sur facebook) ! Et l'inverse, ceux qui n'en ont rien à faire, ceux qui les torturent, les abandonnent, les maltraitent. C'est un peu une sorte de message, car au final, la nature humaine est bien ainsi. C'est le mal ! Surtout envers ces pauvres boules de poils. On a voulu taper assez fort. Peut-être un peu de trop ! Désolée si cela t'a écœuré, ce n'était pas forcément le but... Mais il faut se rendre à l'évidence, la nature humaine est parfois terrible et me répugne, surtout avec le nombre de choses dont j'ai été témoin ! Bon allez lol, j'arrête parce que là, je suis en train d'écrire un nouveau roman ^^ Si tu veux te réconcilier, Obscurium serait mieux ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai "Je suis Timber" à lire encore.
      Moi aussi, je suis révolté contre ceux qui font du mal aux animaux. Je suis consciente de ces gens. Rien que l'histoire du hérisson qui fait l'actualité me fait mal.
      Parfois, je préférerai ne rien savoir de plus car je suis déjà assez mal comme ça. Je ne suis pas une ermite la plupart du temps pour rien.

      Supprimer
  2. Parfois je bloque certaine publication sur Facebook parce qu'elles me font trop mal au coeur ! Dès que je vois un animal écrasé sur le bord de route, je suis en larmes... C'est terrible ! Quelle fichue sensibilité ! Et dire que j'écris de l'horreur lol ! Pourquoi je vais passer moi encore lol ! Bref, et bien avec Timber, c'est un tout autre genre, j'espère que tu apprécieras son histoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, il y a nous les sensibles et les autres qui sont l'inverse.
      Je lirai Timber bientôt et on sera fixé =)

      Supprimer