Les Avis en attente de publication

couv14 couv13 couv12 couv11 couv10 couv9 couv8 couv7 couv6 couv5

dimanche 29 décembre 2019

L'esprit de l'hiver

Fiche Technique

L'esprit de l'hiver



Auteur : Indra Vaughn

Nombre de pages : 117

Parution : décembre 2017

Collection : /

Prix :  E-book : 2,99€

Éditions : Juno Publishing



Résumé
Nathaniel O’Donnelly aime que sa vie soit tranquille, ses clients heureux et ses fantômes bien élevés.
Bien qu’un petit ami ne ferait pas de mal. Quelqu’un, pour partager sa magnifique maison d’hôtes, même si c’est au milieu de nulle part et qu’il a depuis longtemps franchi la barre des trente ans. Le problème, c’est que Nathaniel vit avec un fantôme qui pense qu’il est Cupidon et dont les flèches volent un peu trop droit.
Gabriel Wickfield a eu la malchance de mourir avant l’heure et se retrouve maintenant coincé à devoir faire en sorte qu’une romance arrive afin de gagner le droit d’aller de l’avant. Non pas qu’il s’ennuie en attendant – Nathaniel est simplement trop facile à taquiner. Et un peu délicieux aussi...
La malédiction arrivant à son terme, Gabriel doit faire en sorte qu’une dernière romance aboutisse à Noël. Sans cela, seule l’obscurité l’attendra.
L’amour peut tout vaincre, mais peut-il vaincre la mort ?

Mon avis

Je suis tombée sur ce titre au hasard de mes recherches sur Amazon début 2018.
Le résumé m'ayant intriguée, j'ai voulu le lire de suite. Ce que j'ai fait. C'est ma chronique qui a énormément tardé à être publiée.

En un peu plus de deux heures, je l'avais terminé. Ma vitesse de lecture ayant sensiblement diminué à cette période. Je ne suis pas un robot, ne l'oublions pas.

Au début, j'ai été perplexe face à Nathaniel car il vit depuis longtemps avec le fantôme, Gabriel, mais ce n'est que soudainement qu'il se pose des questions sur lui. Ce personnage m'a énervé un moment puis on finit par mieux le connaitre.

Cette histoire de fantôme sur fond de chambres d’hôtes m'a bien plu et j'ai même ris quelques fois.

Il n'y a qu'un seul personnage que j'ai détesté de son apparition à sa disparition du récit. Faut bien qu'il y en ai un sinon l'histoire perdrait de sa substance.
Ma Note : 8,5/10


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire